La nouvelle équipe technique Régionale

Présentation des nouvelles institutions: le FAQ

Cette saison, la structure de la ligue évolue, conformément aux nouvelles directives fédérales. La coordination technique au sein de la région est désormais assurée par un délégué fédéral régional (DFR) en la personne de Laurent Boudet, 5eme dan UFA, DEJEPS. Il assurait déjà la direction de l’école des cadres/école d’armes depuis 2017. Il continue donc assurer cette fonction, à laquelle s’ajoute désormais la direction des formations aux brevet fédéral, ainsi que la coordination technique régionale. 

  • DFR, ETR, CTR, c’est quoi la différence ?

Dans la plus pure traditions française; nouvelles institutions, nouveaux sigles !

Le DFR c’est le délégué fédéral régional. C’est un peu l’équivalent du DTR d’avant, mais on renforce la notion de travail d’équipe: le DFR est d’avantage “chef d’orchestre” que “soliste”. 

Le CTR est le Collège Technique Régional: il s’agit d’un ensemble de techniciens habilités à animer les stages techniques au sein de la région et qui peuvent être amenés à être consultés par le bureau de la Ligue IdF sur les orientations techniques à prendre. 

L’ETR est l’Equipe Technique Régionale.

Une partie de l’ETR avec Christian Tissier au stage Dojo Cho

Tous ses membres font aussi partie du CTR et ont été recrutés par le DFR pour assurer des missions de développement au sein de la ligue.

 

  • Qui est dans l’ETR ?

Le recrutement des membres de l’ETR s’est faite sur un appel à candidatures (voir la suite “recutement de l’ETR) auprès de tous les licenciés au moins 3ème dan détenteurs d’un CQP. 5 candidats ont été retenus sur la base de leur prestation technique et de leurs projets pour le développement de la pratique en IdF. La ligue espère qu’à travers ce recrutement de jeunes enseignants, encourager l’émergence de talents dans la nouvelle génération en leur donnant une visibilité qui doit pouvoir inspirer les jeunes pratiquants (la majorité d’entre nous n’est pas sans remarquer un certain recul de l’âge moyen des pratiquants).

  • En pratique, que font ils ?

Afin de garantir une cohérence dans les propositions faites aux adhérents au sein de la région et de renforcer les actions de proximité dans les départements non parisiens, Sous la direction du DFR, la Ligue mène une politique de dialogue et de coordination avec les comités départementaux (CODEP), chargés d’organiser une partie des stages validants. 

L’équipe technique régionale (ETR) composée de 5 personnes est rattachée au DFR: 

  • Victor Augier, 4eme dan
  • Cosmo Coquin, 3eme dan, 
  • David Desport, 4eme dan, 
  • Mounir Mebareck, 4eme dan et 
  • François Pichereau, 4eme dan. 

Chaque CODEP s’est vu affecté un référent au sein de l’ETR. En addition de la coordination des moyens techniques et de développement avec les CODEP, les membres de l’ETR sont amenés à intervenir techniquement selon les besoins et désirs des professeurs, par exemple à travers des soirées de la ligue ou des échanges de cours. Ils sont aussi des interlocuteurs privilégiés pour les clubs qui se trouveraient en difficulté pour qu’ils bénéficient au mieux des solutions qui peuvent être trouvées par la ligue et le CODEP pour les aider. 

 

Recrutement de l’ETR

A la suite de la nomination de Laurent Boudet comme Délégué Fédéral Régional (DFR) par la ligue Île de France pour la période de 2019/ 2024, la mise en place d’une Équipe Technique Régionale (ETR) est le prolongement voulu par la Fédération pour le recrutement de futurs cadres. Le DFR a la charge de l’animer et de l’encadrer. Le 29 septembre 2019, à la suite de l’appel à candidature diffusé sur le site de la ligue IDF, Serge Briand, président de la ligue Ile de France, Laurent Boudet DFR Ile de France et Patrick Bénézi 7ème dan Shihan accueillent les candidats présents. Cet accueil a rappelé aux candidats le projet de l’ETR :

  • L’ETR est un regroupement de techniciens.
  • L’ETR permet de rationaliser les missions sur le territoire des PDL
  • L’ETR constate, élabore et met en œuvre.
  • L’ETR impose une cohérence sur la stratégie technique de la ligue.
  • L’ETR se différencie de la commission technique et des éléments qui la composent.
  • L’ETR détecte et promeut les nouveaux talents régionaux.

La Ligue et son DFR exigent des  un réel investissement des candidats à l’ETR qui deviennent, à leur sélection, les acteurs institutionnels de la région. Ils ont pour mission de représenter la ligue après la validation de leurs projets par le comité directeur de la ligue IDF. L’objectif poursuivi est de créer une réelle dynamique à travers une assiduité soutenue aux activités de la Ligue IDF, de multiplier les sources d’idées et d’encourager les innovations. Il s’agit, également, pour les candidats d’un accès à la formation encadrée par le cadre fédéral (DFR).

Epreuve technique lors du recrutement de l’ETR

Pour la sélection, les candidats étaient soumis à 3 épreuves :

  • tout d’abord un présentation libre : chaque candidat était libre de faire une présentation technique de mouvements ou enchaînements de son choix, le jury devant apprécier la cohérence et la pertinence de ces choix ainsi que les qualités techniques d’exécution ; 
  • ensuite, une présentation imposée, sous la forme d’une interrogation de type “passage de grade”  : l’interrogation technique a été faite par Laurent Boudet et Patrick Bénézi. Il s’agissait de réaliser les techniques demandées et de les commenter ; 
  • Enfin, les candidats étaient soumis à un entretien où le président de la Ligue, le DFR et M.Patrick Bénézi entendaient le candidat sur la présentation écrite de son projet pour une action de développement à mettre en place avec les partenaires publics ou institutionnels.

 

A la suite de cette journée de sélection cinq candidats ont été retenus pour composer l’Équipe Régionale Technique. Il s’agit des personnes suivantes :

  • Monsieur David DESPORT 4° Dan DEJEPS
  • Monsieur François PICHEREAU 4° Dan DEJEPS
  • Monsieur Mounir MEBAREK 4° Dan CQP
  • Monsieur Victor AUGIER  4° Dan CQP
  • Monsieur Cosmo COQUIN 3° Dan CQP